Novembre 2021 - Que lui arrive-t-il ?

On approche de la porte de la maternité de l'hôpital et soudain, quelque chose nous dérange, il s'agit du cri déchirant d'un enfant. Nous nous demandons : "Qu'arrive-t-il à cette pauvre créature ?". Enfin près de la porte, on est informé : ce n'est pas un enfant malade, maltraité ou qui a eu un accident qui justifie ces cris, il s'agit d'un nouveau-né qui demande désespérément son nouvel aliment. Son agitation ne s'apaisa que lorsqu'il fut rapproché de sa mère fatiguée et qu'il put recevoir les premières gorgées de ce précieux lait.

Parmi les pages de la Bible, nous trouvons aussi un enfant qui crie fort pour sa nourriture et nous ne parlons pas d'Ismaël, le fils d'Agar, mais d'un autre enfant ; un enfant qui pourrait avoir n'importe quel nom, si c'était le nôtre, mieux. Il est mentionné dans l'un des commandements du Seigneur dans 1 Pierre 2,2 « Comme des enfants nouveau-nés, désirez ardemment le lait pur de la Parole… » On nous dit que c'est un lait qui ne porte pas de traces d'une influence extérieure, intentionnelle ou non, ni d'opinions personnelles mais contient plutôt les pensées de son auteur qui l'a inspiré. On ne se trompe pas en l'appelant La Bible parce qu'il s'agit en réalité d'un recueil de livres, mais ne se rapproche-t-on pas de sa définition en l'appelant "La Parole du Seigneur" ou, pourquoi pas, "La Volonté de Dieu" ?

Comme le lait maternel pour ce nouveau-né, la Parole de Dieu est totalement suffisante pour satisfaire tous nos besoins spirituels comme le dit 2 Timothée 3,16 : « Toute l’Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l'homme de Dieu soit formé et équipé pour toute œuvre bonne. » C'est essentiellement elle que l'Esprit du Seigneur utilise pour nous guider dans toute la vérité.

L'année dernière, j'ai reçu un cadeau que j'ai beaucoup aimé. C'était un pot de confiture qui contenait à l'intérieur de nombreux petits morceaux de papier avec des versets bibliques et sur son étiquette extérieure une phrase qui conseillait "A consommer sans modération". Ces mots ont le même sens que ceux que Dieu a dit à Josué : « Aie soin de répéter sans cesse les paroles de ce livre de la Loi, médite-les jour et nuit afin d’y obéir et d’appliquer tout ce qui y est écrit… » (Josué 1,8) ; ou les paroles de Deutéronome 6, 7-9 où il nous est commandé de la dire, de l'écrire, de la répéter...

Un pot de confiture

Je me souviens que lorsque j'ai commencé à apprendre le français, il y avait ceux qui me conseillaient d'écrire des mots sur différentes feuilles de papier et de les coller sur des chaises, sur des portes de placards, etc. afin de faciliter la mémorisation de la langue. Alors je me demande : ferions-nous de même avec la Parole du Seigneur ? Avec tant de conseils de ce type, il est démontré que le Seigneur ne fait pas confiance à notre mémoire ! Combien moins devrions-nous lui faire confiance ! Si nous suivons ces conseils, il nous sera plus facile d'accomplir ce qui nous est demandé dans Colossiens 3,16 " Que la parole de Christ habite en nous dans toute sa richesse " Connaître bien et profondément la Parole du Seigneur seulement n'est pas une option mais c'est un besoin ; d'autant plus sachant que notre ennemie qui rôde la connaît par cœur au point d'avoir pu défier notre Seigneur dans un véritable duel d'escrime biblique. A notre époque où la « spiritualité » se diversifie et où de nombreuses philosophies et religions se réclament de la Bible, comment ne pas la connaître personnellement, au point de nous transformer en vrais ouvriers qui transmettent correctement la Parole de vérité ? (2 Timothée 2,15).

Les frères qui habitaient à Bérée avaient bien compris que s'approcher de la vérité des Écritures était une tâche personnelle et non transférable (Actes 17,10-12). Ni le théologien de service, ni le prédicateur YouTube, ni même notre pasteur (bien que nous l'aimions et que nous ayons confiance en ses instructions) ne sont responsables de notre vérification et de notre persévérance dans la saine doctrine.

Cela dit, quelqu'un pourrait penser : Eh bien, faisons connaissance avec la Bible et c'est tout ! Mais nous savons bien qu'aucun théologien, aussi instruit soit il, n'a le salut et la croissance spirituelle garantis par une connaissance intellectuelle de la Bible ; nous ne serons pas non plus des chrétiens plus spirituels en connaissant plus de données géographiques et culturelles ou plus d'histoires bibliques. Quant à nous, le résultat final dépendra évidemment de notre attitude à l'approche de sa Parole. Le Seigneur Jésus, en s'adressant à son auditoire, leur dit "celui qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende" (Marc 4,23). Il s'agit de ces oreilles qui savent qui leur parle, de ces oreilles qui sont disposées à écouter sans relativiser les conseils du Seigneur, de ces oreilles qui mettent de côté leur ego en reconnaissant leur inutilité sans Dieu, des oreilles pleines de foi, obéissantes à celui qui est la Vérité.

Le Seigneur continua en disant à Josué : « …car alors tu auras du succès dans tes entreprises, alors tu réussiras. ». A ceux d'entre nous qui désirent comme des enfants nouveau-nés le lait spirituel du Seigneur, qui travaillent dur comme ceux de Bérée pour sonder les écritures (car Elles parlent de Lui), et ayant reçu la Parole Pure et la laissant habiter en eux dans toute sa richesse… sans aucun doute, oui, ils réussiront !!! Alors, avec son aide, leur vie changera de jour en jour, ils seront transformés par le renouvellement de l'intelligence pour discerner sa volonté bonne, agréable et parfaite (Rom 12, 2) et ils reflèteront sa lumière dans un monde sombre sans le vrai Dieu...

Que le Seigneur nous bénisse !

P. Y.B.

Nous Rejoindre

Culte

  • Le Dimanche à 10h15

 

  • Adresse : 230 avenue Saint-Exupéry

                  31400 Toulouse

 

  • Métro (ligne A) station Esquirol + Bus (Ligne 7) direction St Orens C/Cial - arrêt Tahiti

 

  •  Métro (ligne B) station F. Verdier + Bus (Ligne 7) direction St Orens C/Cial - arrêt Tahiti 

 

  • Rocade Est - sortie 18  direction Pont des Demoiselles

 

  •  Rocade Sud - sortie 20-21 Pont des   Demoiselles