Mars 2020 - Le parfum du vrai amour

 

Imaginez, vous entrez dans votre maison et vous vous sentez submergé par un parfum intense et agréable de jasmin et de roses. C'est exactement ce qui m'est arrivé le lendemain de mon dernier anniversaire. C'était l'arôme qui émanait des fleurs colorées que mon mari bien-aimé m'avait données la veille. Cet événement m'a amené à méditer sur cet attribut divin si populaire de nos jours et aussi si mal compris, dont le parfum est présent, de différentes manières, tous les jours de notre vie : L'AMOUR

Notre société actuelle nous dit que la priorité de toutes les priorités est de prendre soin de nous-mêmes en protégeant jalousement nos intérêts personnels et de considérer le plaisir et le bien-être personnel comme un bien suprême. En réalité, il s'agit de l'exaltation de l'amour de soi. Or Dieu a exprimé son amour et en même temps son caractère en envoyant son Fils sur Terre. Il nous montre de cette façon une direction totalement différente de celle de notre culture. Tout en étant le commencement et la fin de toutes choses, tout en restant le Dieu Tout-Puissant, Il est descendu dans notre monde pour nous, simples êtres humains et, prenant notre place, Il est devenu le vrai Bouc Émissaire; grâce à son amour, nous, «les autres», avons pu recevoir gratuitement son pardon et sa vie éternelle (Ésaïe 53: 5).

Son amour en nous, bien qu'il finisse par affecter nos sentiments, découle plutôt d'une décision personnelle d'un cœur transformé par Dieu, qui n'essaie pas de gagner de meilleures places au paradis (bien que pratiquer l'amour plaise pleinement à Dieu) ou d'être de meilleures personnes (bien que ce soit une conséquence naturelle), mais il a pour objectif clair de bénéficier à l'autre pour lequel Jésus s'est donné et sacrifié. Si le véritable amour n'est pas forcément dans les actions en elles-mêmes - celles-ci peuvent masquer le faux amour égoïste, intéressé - une chose est certaine, l'amour s'exprimera concrètement dans la vie pratique.

Le chemin de l'amour n'est pas un chemin facile à parcourir car il regorge d'obstacles personnels de différents types (psychologiques, intellectuels, sociaux ...) qui sont érigés et défendus par notre propre ego, tellement surévalué aujourd'hui. Celui qui se présente comme le véritable modèle à suivre n'a pas donné ce qu'il a trouvé de plus facile ou ce qui restait, mais son Fils bien-aimé en qui Il est satisfait, son Fils unique (Mat 3:17; Jean 3:16); Jésus lui-même a parcouru ce difficile chemin d'amour, de souffrance et de reniement pour nous jusqu'à la fin (Phil 2:7,8). Le véritable amour de Dieu est vaste, si vaste qu'il englobe le monde entier (Rm 8, 39 ; Eph 3, 18-19). Il nous exhorte à pratiquer son amour non seulement à l'égard de notre chère famille, nos bons voisins et amis sympas, mais avec tout le monde sans exception. Une démonstration pratique de l'amour atteint celui qui nous rejette, celui qui ne nous préfère pas, celui qui nous hait, celui qui nous méprise ... notre ennemi (Mat 5:44). L'amour de Dieu fait irruption dans nos cœurs au moment où nous le connaissons personnellement et où nous sommes acceptés et justifiés par lui, et son amour est toujours présent en nous quand Dieu nous perfectionne dans l'obéissance au Seigneur (1 Jean 2: 5).

Que l'amour de Dieu en nous, cet amour qui nous est décrit en détail en 1 Corinthiens 13, soit comme un arôme agréable et authentique qui provient de la source naturelle (Dieu lui-même) et non d'un laboratoire personnel qui travaille pour notre propre complaisance. Que ce soit comme un parfum frais qui peut être perçu dans notre cercle le plus proche, dans notre congrégation et par ceux qui ne le connaissent pas encore personnellement et qui peuvent, ainsi, nous identifier, comme le Seigneur l'a déjà dit, comme de vrais disciples du Christ (Jean 13:35).

P. Y.

Visit us

Sunday worship

  • sunday, 10:00 am
  • 230 avenue Saint-Exupéry, Toulouse, France