Février 2020 - « je n'ai pas le temps »

En 1967 Michel Fugain chantait :

« Je n'aurai pas le temps
Pas le temps

Même en courant
Plus vite que le vent
Plus vite que le temps
Même en volant
Je n'aurai pas le temps
Pas le temps

De visiter
Toute l'immensité
D'un si grand univers
Même en cent ans
Je n'aurai pas le temps
De tout faire
... »

Le temps fait partie des richesses que Dieu nous donne, et nous avons à voir comment nous pouvons vivre le temps, il fait partie des limites de l'être humain. Le temps est une création de Dieu, il est à Dieu, il ne m'appartient pas. Je vais demander à l'Esprit ce que j'ai à vivre, et je peux choisir… Lorsque Jésus s'invite chez Marthe, Marie et Lazare, le temps s'arrête autour de Lui. Marthe s'agite, elle n'a pas choisi, elle fait son ménage en ronchonnant, elle est débordée par sa tâche. Marie, elle, « a choisi la bonne part » (Luc 10:42). Elle a choisi ce qui était nécessaire pour le moment présent. Elle a su dire "non" à autre chose, elle a privilégié le service de l'écoute à celui des tâches domestiques. Une façon d'être en Dieu dans le temps, c'est de ne jamais être débordé intérieurement. Nous pouvons être parfois submergés extérieurement, mais nous avons à rester disponibles à l'intérieur afin de pouvoir faire les bons choix. Nous ne pourrons jamais tout faire, tout prévoir. Nous ne sommes pas Dieu.

Qu'est-ce qui m'empêche de prendre ce temps ?

Qu'est-ce qui va être essentiel dans le temps ? Laissons l'Esprit mettre une hiérarchie des valeurs. Tout n'a pas la même importance. Le temps de la prière, de la méditation des Écritures est prioritaire dans la vie du disciple. Le temps pour rencontrer Dieu, lui parler, l'écouter, intercéder. Si je ne prends pas ce temps, c'est la communion avec le Seigneur qui m'échappe, et, avec elle, la joie, la paix et la conduite du Saint- Esprit. Qu'est-ce qui m'empêche de prendre ce temps ? Si le temps passé dans la prière n'est pas prioritaire, cela veut dire que Dieu est en plus dans ma vie. Peut-être sur le podium mais pas sur la plus haute marche. Et, si dès le matin, j'ouvrais le temps de ma journée à l'Esprit, en lui demandant d'être le maître de mon organisation, de mes choix, de mes rencontres, de l'imprévu. Alors je pourrai dire "non" à certaines choses et "oui" à d'autres. Alors, je pourrai vivre ma journée dans la présence de Dieu, sans perdre pied, avec la conscience aiguë qu'Il habite là, au cœur de mon temps, quelles que soient les circonstances, vivre la journée dans un esprit de prière : « Priez sans cesse » (1 Th 5:17).

Marie « a choisi la bonne part qui ne lui sera pas ôtée ». En faisant le choix du temps de la prière, je m'installe dans la joie de la communion avec mon Sauveur que personne ni rien ne peut m'enlever : « Je garde constamment les yeux fixés sur l’Eternel, car il est à ma droite, pour que je ne vacille pas .Voilà pourquoi |mon cœur est dans la joie, mon âme exulte d’allégresse. »(Ps 16:8-9). Non, je n'aurai pas le temps de tout faire, mais, en gérant le temps que le Créateur me donne, je n'aurai pas besoin d'attendre d'être à la retraite pour avoir du temps : « Ainsi prenez bien garde à votre conduite ; qu'elle soit celle non d'insensés mais de sages, qui tirent bon parti de la période présente ; car nos temps sont mauvais ; ne vous montrez donc pas inconsidérés, mais sachez voir quelle est la volonté du Seigneur. »(Eph 5:16-18 Bible de Jérusalem)

C.B.

Visit us

Sunday worship

  • sunday, 10:00 am
  • 230 avenue Saint-Exupéry, Toulouse, France