Juillet 2018 - Viens, il t’attend... ne l’oublie pas !

Notre société se caractérise par un rythme de vie souvent soutenu. On court de ci de là; on enchaine les activités, on planifie et on ne laisse pas toujours dans nos agendas la place au répit. Pourtant si l’on se laisse guider par cette frénésie, on peut passer à côté de l’essentiel : LUI ! Qui me direz-vous ? JESUS. Oui, chaque jour il nous attend, il t'attend.

Tu ne le connais pas encore ? Il t’attend. Il est juste là, frappant à la porte de ton cœur (Ap 3, 20). Il souhaite te révéler son immense amour, te dire qu’en lui tu peux être sauvé(e) de ta condition de pécheur et gagner la vie éternelle (Jn 3, 16). Prends le temps de l’écouter, de l’inviter. Tu verras comme ta vie changera.

Tu le connais déjà ? Il t’attend aussi. Il veut également te renouveler, passer un temps de qualité avec toi en toute intimité. Un temps où tout à nouveau tu te laisses émerveillé(e) par ses œuvres et, bien plus encore, par LUI. Un temps où tu reçois avec douceur la parole que Dieu a plantée en toi (Jc 1, 21)

Enfant, jeune ou moins jeune ? Homme ou femme ? Il t’attend. Dans la Bible plusieurs hommes aimaient prendre le temps de cette intimité avec Dieu et cela peu importe les circonstances de la vie. Leur âge n’était pas un frein à leur communion avec Dieu. Samuel, jeune enfant, n’a pas hésité à répondre à son appel (1 Sm 3, 1-10) ; Daniel aimait prier l’Eternel Dieu et nul autre (Dn 6, 2-29) ; David nous a laissé nombre de psaumes témoignant de son cœur à cœur permanent avec Dieu ; Abraham était ami de Dieu (Es 41, 8 ; Jc 2, 23) ; de même « L’Eternel parlait avec Moïse face à face, comme un ami parle à son ami » (Ex 33, 11) ; Enoch "marchait avec Dieu en dépit des choix de ses contemporains (Gn 5, 21-24 ; Hb 11, 5-6 ; Jd 14, 15)

Les exemples féminins sont aussi présents dans les récits bibliques : Déborah aimait écouter la voix de l’Eternel et n’a pas hésité à le louer (Jg 5, 7) ; Anne trouvait en la présence divine une source de réconfort à ses douleurs les plus profondes (1Sm 1 et 2) ; Marie, sœur de Marthe et Lazare, appréciait s’asseoir aux pieds de Jésus et se délecter de ses enseignements (Lc 10, 38-42). Elle n’a pas hésité à lui exprimer son adoration en versant sur ses pieds un parfum de grand prix (Jn 12, 1-8) ; Lydie était attentive à la parole de Dieu (Act 16, 11-15). Riche, pauvre, impulsif, calme... il t’attend. Nous pourrions citer ici les personnalités et caractéristiques de chacun de nous, le résultat serait le même : il nous attend.

En résumé, qui que tu sois, il t’attend. Il attend tout simplement ton "oui" à sa vie, à son renouvellement, à sa communion. Voici venu le temps de vacances, synonyme de temps de repos, de balades, de retrouvailles entre famille et/ou amis. Tout cela est bon et nécessaire. Mais au milieu de ce temps de répit n’oublions pas l’essentiel : il nous attend. Il attend que nous répondions à son invitation quotidienne, invitation à la paix intérieure, source de joie, source de repos.

" Celui qui demeure sous l’abri du Très Haut repose à l’ombre du Tout Puissant. Je dis à l’Éternel : Mon refuge et ma forteresse, mon Dieu en qui je me confie ! " (Ps 91: 1, 2)

                                                                                                                                                                       M-E.S

Visit us

Sunday worship

  • sunday, 10:00 am
  • 230 avenue Saint-Exupéry, Toulouse, France